Les actualités de la librairie

Imprimer

"L'étranger" en bande dessinée

letrangerLa librairie Spirale et notre journal proposent chaque semaine de vous faire découvrir un nouveau livre. Cette semaine, Cécile Vienney et Florence Federspiel, propriétaires…de la librairie, ont choisi : L'étranger adapté par Jacques Ferrandez. Une BD fidèle au roman d'Albert Camus. Extrait de l'oeuvre Le jour où sa mère est morte, Meursault a remarqué qu'il faisait très chaud dans l'autobus qui le menait d'Alger à l'asile de vieillards.

Plus tard, dans la chambre mortuaire, il a apprécié le café que lui offrait le concierge. Et c'est avec une conscience aiguë du soleil qui l'aveugle et le brûle, que l'employé de bureau calme et réservé, va commettre un acte irréparable
L'avis de la libraire
Il s'agit d'une très fidèle adaptation d'un grand classique de la littérature française, servie par une illustration magnifique, dont est coutumier Jacques Ferrandez (auteur entre autres des carnels d'orient).
À lire absolument,si vous êtes fan de BD, ou si vous souhaitez découvrir ou redécouvrir ce texte essentiel de Camus, qui met la philosophie à la portée de tous.

letranger

 

Imprimer

La dernière conquête du major Pettigrew


la-derniere-conq-petigrewSur l'auteur: Helen Simonson est une jeune auteure britannique vivant à New York. La dernière conquête du major Pettigrew est son premier roman, unaniment salué par la critique tant en Angleterre qu'aux États-Unis.

Extrait de la 4eme de couverture :
"À Edgecombe Saint Mary, en plein cœur de la campagne anglaise, amour courtois et tasse de thé sont de rigueur ! Mais quand un flegmatique major s'amourache d'une modeste Pakistanaise, les langues se délient et les collets montés frémissent...".

Pourquoi j'ai aimé :
Ce roman est un très joli roman d'amour, d'humour et de tolérance. On tombe très vite sous le charme très british du major Pettigrew qui ne comprend plus très bien le monde dans lequel il vit. Ce roman sonne juste tout simplement. Parce que certaines phrases sont de petites pépites. Parce que c'est joyeux et délicat. Parce que ça donne envie de croire à l'amour et à la vie. Parce que la satire sociale est délicieuse et n'épargne personne. Et surtout parce que c'est un livre qui vous donnera le sourire et vous fera du bien au moral.

"La dernière conquête du major Pettigrew" de Helen Simonson, 8,80 euros, aux editions 10/18.